Swift

Mi vida es mia-Céline Jeanne







Titre : Mi vida es mia Saison 1
Auteur : Céline Jeanne
Editeur : Kaya Editions
Chroniqueuse : Rose




Résumé :

« N'attire jamais l'attention, ma chérie. Sois toujours aussi discrète qu'un caméléon. »
Les paroles de son père hantent encore Amaya quand elle débarque au Salvador après l’assassinat de ses parents, commandité par la Mara Salvatrucha, l’un des gangs les plus puissants au monde : le père d’Amaya, ancien policier, a autrefois fait emprisonner l’un de leurs chefs, et a dû fuir aux Etats-Unis pour protéger sa famille.
Aujourd’hui orpheline, Amaya doit réapprendre à vivre dans ce monde où elle se sent plus que jamais étrangère : insultes, violences, tout lui rappelle qu'elle n'est pas la bienvenue ici. Heureusement dans quelques mois elle sera enfin majeure et sera libre de recommencer une nouvelle vie, loin de tout ça. En attendant, il faut survivre.
Mais tout bascule lorsque qu’Amaya croise le regard d'Adrián, la Première Main de la branche locale de la Savatrucha. Adrián, un bad boy, un vrai, au regard brûlant et au charme ravageur.
Attirée malgré elle, Amaya sera-t-elle capable de d'écouter son instinct de survie qui lui hurle de rester loin de ce garçon à l’aura dangereuse ?


Mon ressenti : 


« Bouger, avancer, ne pas se faire remarquer »
Tel est le mantra que se répète inlassablement Amaya depuis qu’elle a débarqué au Salvador, son pays de naissance.
C’est le conseil que lui répétait son père quand ils ont immigré aux Etats-Unis, 8 ans auparavant.
Aux EU, Amaya était une élève et jeune femme discrète, effacée qui menait une vie tranquille, banale et heureuse, entourée de ses parents et se meilleure amie Jessica.  Jusqu’à cette fameuse soirée, jusqu’à son exil au Salvador.
Ici, au Salvador, pays dangereux où  la criminalité et l’insécurité sont à son paroxysme, Amaya va avoir du mal à passer inaperçu. Elle est la fille de, celle qui revient au pays, la nouvelle du lycée.

« Bouger, avancer, ne pas se faire remarquer » semble difficile à respecter dans sa nouvelle vie.
Juste quelques mois jusqu’à ses 18 ans, quelques mois à vivre dans ce nouvel univers totalement inconnu pour elle. Meurtrie et traumatisée par la mort de ses parents, elle va devoir s’adapter pour survivre.
Deux lycéens vont croiser sa route, Octavia et Javi, deux jeunes gens qui cachent eux aussi de profondes blessures.
C’est à travers cette amitié naissante qu’Amaya va découvrir la vie, le quotidien dans ces quartiers.
Et puis, il y a … Adrian… ce bad boy aux cheveux plus clairs que la plupart des hommes, frère du chef d’un des deux gangs rivaux (La MS13 et la Mara18), ce garçon aux yeux verts qui vont enflammer Amaya ( mamamiaaaaaa les girls, ce beau gosse va vous faire fondre et je ne parle même pas de vos culottes lol )
L’amour est-il plus fort que le danger ? Plus fort que l’instinct de survie ?
Peut-on tomber amoureuse d’un membre de la Savatrucha sans craindre à sa vie ?
Céline Jeanne nous entraîne avec aisance et intensité dans un univers jusque-là inconnu.
Un univers sombre, dangereux, où règne la loi du plus fort et où le sang coule à flot.
L’auteur aborde des sujets forts et percutants. Sa plume est très imagée et les nombreuses figures de style donnent de l’intensité au texte et nous fait ressentir les émotions puissance 1000 !
Ce 1er tome est très réussi : le décor qui nous plonge dans le quotidien des habitants du Salvador, des personnages bien travaillés que l’on découvre au fil des pages  et que l’on apprend à aimer, la jolie plume de l’auteur qui nous place, lecteur, comme témoin principal de l’histoire.
Bravo !
Vivement la suite💗

Merci à l'équipe de Kaya pour ce sp époustoufflant et bravo à Céline👄

Rose

Vous airmerez sûrement:

0 commentaires

Flickr Images