Swift

Interview Jaelyn Foster









Bonjour Jaelyn,
D’abord, merci de te prêter au jeu de l’interview.
Bonjour, et merci à vous de m’accueillir chez Girls Love Books and Romance !
Parlons de tes romans…
Peux-tu nous résumer rapidement tes quatre romans publiés chez Lips & Roll ?
Avec plaisir ! Mais je dois d’abord apporter une petite précision ;-)
Il y a en fait deux romans en tant que tels : Illusions et After work, ainsi que deux gourmandises qui ont le format d’une nouvelle (donc assez court) : Un Noël à contrecœur et Accoste-moi.
Illusions est mon tout premier roman publié, il met en lumière les péripéties de Charlie durant la semaine de vacances tous frais payés à Monaco qu’elle a remportée dans le cadre d’un concours radio. De drôles de choses vont se produire là-bas, à commencer par un énorme quiproquo. Elle va se prendre au jeu et endosser une autre identité pour pouvoir approcher de plus près l’envoûtant Karl qui est persuadé d’être son ami d’enfance. Elle va se retrouver happée malgré elle dans un scénario digne des plus beaux films du festival de Cannes…

After work, comme son titre le suggère, est une workplace romance qui se développe autour du personnage de Léane, une assistante de direction fraîchement diplômée. Zélée, elle tient à se construire une posture professionnelle irréprochable. Mais voilà que son patron est aussi odieux que sexy. Difficile pour elle de maintenir cette attitude, surtout lorsque son boss change de comportement. L’enjeu est alors de rester crédible, en se laissant, pourquoi pas, séduire par la tentation…

Un Noël à contrecœur est l’histoire de Gillianne qui doit revenir dans son Alsace natale pour fêter Noël, mais également et surtout les fiançailles de sa sœur. Autant elle se réjouit du bonheur de sa sœur, autant elle n’est pas du tout enchantée de revoir ses parents, et notamment sa mère. Son séjour prend une sacrée tournure lorsqu’elle réalise que le témoin de son beau-frère n’est autre que celui qui s’est jouée d’elle plus jeune.

Et pour finir, Accoste-moi se déroule principalement en Bretagne, où Julie et son frère Tom partent pour se retrouver dans leur maison de vacances familiales. Leur passé commun va alors se rappeler à eux, et ils vont trouver une aide précieuse en un charmant et bienveillant marin-pêcheur pour les aider à franchir un cap.

Quel est le personnage que tu préfères dans tes romans ?
C’est une question très difficile parce que je les aime tous ! Mais j’ai un petit faible pour la sensibilité de Léane.
Laquelle de tes histoires est ton histoire chouchou ?
Il y en a deux en réalité ! After work parce que c’est celle avec laquelle je me suis lancée dans l’écriture. Elle a eu le temps de murir en même temps que ma plume.
Et il y a également Accoste-moi, parce que le thème du handicap me tient particulièrement à cœur.
Qu’est-ce qui t’inspire ?
Beaucoup de choses ! Des conversations, des anecdotes, des paysages, des personnes…
As-tu un rituel d’écriture, si oui, lequel ?
Je préfère écrire au calme, après avoir accompli mes impératifs familiaux. Plus spécifiquement le soir et le week-end.
As-tu des projets en cours ? Si oui, tu peux nous en parler ?
Je finalise l’écriture d’un spin-off pour After work, intitulé After Him. Il est centré sur le personnage de Cassie, dont la priorité est sa fille, Sophie. Elle ne laisse aucune place à l’imprévu, et toutes ses décisions sont prises dans l’intérêt de son enfant. Elles ne doivent certainement pas être égoïstes, ni la déstabiliser, la troubler et encore moins la captiver ! Mais peut-être que cet homme mystérieux qu’elle et ses amies nomment « perfecto bleu » pourrait être une seconde chance de croire en l’amour…
Parlons maintenant de l’auteur…
Qui est Jaelyn Foster ?
Une auxiliaire de justice avec une âme de travailleuse sociale, une épouse, maman, adepte de la zumba qui trouve en la lecture et l’écriture l’occasion de s’évader et de façonner un monde empli d’espoir.
Depuis quel âge écris-tu ?
J’ai commencé à écrire tardivement, j’avais alors 28 ans.
Quel est ton rêve le plus fou ?
Que l’une de mes histoires soit adaptée à l’écran. Ce serait extraordinaire.
Quel est ton péché mignon ?
Le chocolat et les sucreries !
De bonne humeur au levé ou après le café ?
Euh.. Plusieurs heures après !!! Je ne suis vraiment pas du matin…
L’écriture et toi…
Comment t’es apparue l’envie d’écrire ?
Soudainement ! Quand j’ai retrouvé l’envie et le temps de lire après ma grossesse, j’ai enchaîné beaucoup de romances dans le même style que 50 Nuances de Grey. Et au bout d’un moment cela ne me suffisait plus. Après une petite hésitation, j’ai commencé à écrire et je ne me suis plus arrêtée !
Lis-tu les critiques ? Si oui, est-ce que ça te touche ?
Je lis les critiques, et bien sûr cela me touche, qu’elles soient positives ou non d’ailleurs.
Comment te sens-tu à la sortie d’un roman ?
Fébrile, nerveuse et impatiente ! C’est un mélange de plusieurs émotions. La vie d’auteur est émotionnellement éprouvante !
La lecture et toi…
Quel roman aimes-tu lire ?
De la romance ! Et j’ai bien envie de tester le fantastique aussi.
Cite nous tes romans préférés ?
Dublin Street de Samantha Young, Jamaïca Lane de la même auteur, Ugly love et Maybe Someday de Colleen Hoover, entre autres.
Tu ne peux apporter que deux romans sur une île déserte, lesquels prends-tu ?
Un manuel de survie (on ne sait jamais), et Maybe Someday.
Quel auteur aimerais-tu absolument rencontrer ?
Battista Tarantini, mais aussi Shana Keers et Sissie Roy.
Quel est le dernier livre que tu as lu ?
Double Appel de Kalvin Kay.
Ou
Café ou Thé
Thé
Chien ou Chat
Chats
Ville ou Campagne
Campagne
Écriture ou Lecture
Argh !!!! Question cruelle à laquelle je ne peux pas répondre. J’aime autant l’un que l’autre !
Passion ou Romance
Passion
Sucré ou Salé
Sucré
Cahier ou Ordinateur
Ordinateur car je tape plus vite que je n’écris. Et ça peut être très frustrant quand on a un dialogue qui nous vient et que la main ne suit pas !!!
Noir ou Blanc
Noir
Film d’action ou Film d’amour
D’amour bien sûr !
Merci d’avoir répondu à nos questions.
Merci à vous pour ce super moment !
La team GLBR



Vous airmerez sûrement:

0 commentaires

Flickr Images